Au cours d’une année de confinement généralisé visant à contenir la COVID-19, la part de marché du commerce électronique a grimpé en flèche. En 2020, les consommateurs américains ont dépensé plus de 860 milliards de dollars en ligne, soit une augmentation de 44 % par rapport à l’année précédente.1 Les produits alimentaires, les produits de santé et de beauté ainsi que les articles ménagers figuraient en tête de liste. Mais l’intensification du commerce omnicanal fait aussi exploser la concurrence.

Les détaillants avisés cherchent maintenant à éviter les coûts superflus dans la chaîne de valeur, tout en préservant l’expérience client. Une stratégie employée par nos clients produit d’excellents résultats : le recours à l’exemption en vertu de la section 321, encore méconnue, pour l’expédition transfrontalière. Considérons également que la plupart des détaillants américains du web souhaitent se doter des capacités nécessaires pour prendre de l’expansion, tant au Canada, qu’à l’échelle mondiale.

À propos de l’article 321

Le récent accord Canada-États-Unis-Mexique (ACÉUM) contient une disposition connue sous le nom de section 321, qui permet de faire transiter sans frais de douane de petits articles de consommation d’une valeur inférieure à 800 $ US et de moins de 22,6 kg (50 lb) du Canada vers les États-Unis.

Pour les détaillants qui s’adressent directement aux consommateurs (DTC), l’occasion est de profiter d’une clause d’exonération ou de remboursement des droits sur les articles destinés aux consommateurs américains qui transitent par le Canada. Bon nombre de nos clients réalisent ainsi des économies pouvant atteindre de 15 à 20 %.

  1. Le détaillant commande de la marchandise provenant de l’extérieur de l’Amérique du Nord
  2. SCI réceptionne les marchandises dans l’un de ses entrepôts sécurisés.
  3. Au fur et à mesure que les consommateurs américains passent des commandes, les articles sont emballés et étiquetés pour être expédiés vers les États-Unis.
  4. Chaque colis est scanné et expédié à partir de l’une de nos installations près de la frontière américaine.
  5. Les colis passent la douane américaine et sont livrés à un centre UPS où ils sont traités comme des envois domestiques courants.
  6. Les consommateurs américains reçoivent leurs commandes comme d’habitude.
  7. Si des droits canadiens ont été payés, le détaillant reçoit un remboursement par le biais du programme Duty Drawback.

Téléchargez notre sommaire de l’article 321.

Une expérience transparente pour le consommateur

Avec notre partenaire ChannelApe, nous pouvons prendre en charge les stratégies de distribution multicentre et multipays les plus complexes, de bout en bout, incluant l’intégration aux applications de gestion des stocks et de service à la clientèle. Quelle que soit la complexité de la logistique d’arrière-plan, les entreprises qui font affaire avec nous constatent que leurs clients américains reçoivent leurs commandes dans les délais prévus. Et comme les colis sont étiquetés avec une adresse d’expédition américaine, ces derniers ne savent pas que leur colis a transité via le Canada.

Garder le rythme

La clé pour profiter pleinement de l’article 321 réside dans la conception et la gestion de la chaîne logistique d’arrière-plan, de l’origine du produit jusqu’au consommateur. Depuis près d’un an, notre équipe accompagne des détaillants de vêtements, d’articles de sport, d’articles ménagers, d’articles de bien-être et d’autres détaillants avec de gros volumes dans la conception de processus rapides et conformes à l’article 321.

Nous tirons parti de nos installations dans les régions de Vancouver, Toronto et Montréal en raison de leur accès aux ports d’entrée et de la proximité avec la frontière américaine. Lorsque la marchandise arrive, nous collaborons avec transitaires et courtiers en douane pour gérer rapidement le passage à la douane et accueillir la marchandise dans nos entrepôts agréés BPF. En parallèle, nous intervenons auprès de nos clients pour bien comprendre l’origine des produits. Avec une bonne connaissance des droits et tarifs, nous pouvons faire des recommandations pour alléger les coûts et les intégrations complexes.

L’équipe déballe, étiquette et ajoute rapidement les articles au système d’inventaire, pour les préparer à l’expédition. À mesure qu’elles sont reçues, les commandes individuelles sont réemballées et munies d’une étiquette américaine pour une expédition le jour même. Les colis sont regroupés et expédiés à la frontière pour traitement, avec les documents appropriés prêts à être transmis. Le consommateur final qui reçoit le colis aux États-Unis ne sait pas que sa commande a été traitée au Canada, même s’il reçoit un numéro de suivi qui lui permet de suivre le cycle complet de livraison depuis l’entrée aux États-Unis.

La logistique inversée est tout aussi transparente. Si un consommateur décide de retourner un article, il contacte le détaillant pour obtenir une étiquette de retour. Le colis est regroupé avec les autres retours et envoyé à nos installations pour inspection. Les articles pouvant être vendus sont remis en stock tandis que les articles endommagés sont éliminés de manière responsable ou retournés au fournisseur.

De solides partenariats

Nous sommes heureux de travailler avec d’excellents partenaires tels que ChannelApe pour offrir ce service aux principaux détaillants en ligne et omnicanaux des États-Unis.   La capacité de ChannelApe à collaborer avec les marques pour assurer une expérience cohérente de traitement des commandes alliée à l’expertise commerciale de SCI sur certains marchés mondiaux donne aux détaillants l’occasion de prendre de l’expansion tout en allégeant les coûts.

Ensemble, nous faisons économiser des millions de dollars aux détaillants, tout en assurant la gestion d’une chaîne d’approvisionnement mondiale, aussi complexe soit-elle, grâce à nos stratèges expérimentés en logistique de bout en bout.

Si vous expédiez plus de 500 colis par mois à des consommateurs aux États-Unis et si la valeur de la commande est inférieure à 800 $ US, vous pourriez réaliser des économies grâce à la section 321. Contactez votre équipe SCI pour plus d’informations.

L’article 321 peut-il s’appliquer à vous? Téléchargez notre sommaire.

  1. Source